· 

Il était une fois.... la rivière

Il était une fois, un tout petit enfant qui se promenait. La journée était magnifique, ses parents marchaient devant avec le pique-nique et le tout petit enfant batifolait, admirait le paysage. Il prenait son temps, tantôt suivant un papillon des yeux, tantôt écoutant le doux murmure du vent dans les feuilles, tantôt goûtant la rosée sur les fleurs fraîchement épanouies. Tous ses sens étaient en alerte.

A un moment donné, ses parents décidèrent de s'arrêter. Ils avaient découvert l'endroit idéal pour se poser et profiter d'un repos bien mérité. C'était est au milieu d'une clairière, à la mi- ombre, tout près d'une rivière.

Pendant que les parents s'installaient, notre petit enfant partit explorer les alentours, cherchant un petit pont ou un passage à gué pour traverser la rivière. En effet, de l'autre côté, poussaient de fleurs magnifiques. Leur effluve parvenait jusqu'aux narines de notre petit enfant. Un jeun faon s'ébrouait dans le sous-bois, on pouvait deviner des écureuils sautant de branche en branche.

Aucun pont, aucun passage à gué, notre petit enfant se décida alors à prendre son courage à deux mains pour aller explorer l'autre rive. Il glissa un pied dans l'eau, puis l'autre, l'eau était fraîche. Aussitôt, l'enfant retourna sur le bord: c'était un peu froid.

Et, en même temps, de l'autre côté c'était tellement tentant. Notre petit enfant se motiva à nouveau pour entamer la traversée. Arrivé au beau milieu de la rivière, il avait de l'eau jusqu'en haut des cuisses. Il se mit alors à paniquer et revint à son point de départ.

Après un moment, notre petit enfant se décida à effectuer une nouvelle tentative. Il était maintenant un peu aguerri, il savait ce qui l'attendait sur l'autre rive. Et il en avait tellement en-Vie. Cette fois, il alla un peu plus loin avant de faire demi-tour. La tentative suivante fut la bonne.

Le spectacle de l'autre côté était grandiose. Les animaux s'étaient arrêtés de batifoler pour l'accueillir et lui faire la fête.

Les parents de notre petit enfant s'inquiétèrent de ne plus le voir. Il partirent à sa recherche. L'apercevant de l'autre côté, à leur tour, ils entreprirent de traverser la rivière. Pour eux, ce fut encore plus pénible tant ils étaient persuadés que le danger était grand. Ils durent redoubler de courage, s'encourager mutuellement, glisser, tomber, se rattraper. Maladroits, tant ils étaient paralysés par la peur!

Mais, comme notre petit enfant, ils n'abandonnèrent point. Et ils arrivèrent, enfin, sur l'autre rive.

À aucun moment, ils n'eurent à le regretter. Le spectacle était magnifique, la vie il était douce. La fête fut mémorable. Ils étaient tous sains et saufs et avaient réussi à traverser la rivière. La rivière du changement. 

Et vous ? Quand avez-vous traversé la rivière du changement pour la dernière fois ?

Et si vous demandiez à votre enfant intérieur de vous donner l'en-Vie ?

L'en-Vie de le rejoindre sur l'autre rive ?

Qu'en pensez-vous ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Réseaux sociaux

Partager le site

Liker la page 

Me contacter

Pascale Wautié

TÉLÉPHONE: +32 474 78 48 44

MAIL: pwautie@gmail.com

Avenue du bel horizon, 12

B. 6530 Thuin

Belgique

TVA: BE0716217415

Me trouver